GG et son Vélo

GG et son Vélo

Le but de ce site, consiste à vous faire partager ma passion pour le sport cycliste et la marche. Le sport est le meilleur moyen de garder la santé et vivre des moments magiques avec la nature et les paysages

Publié le par Gérard Giroux
Publié dans : #Vélo route

Mardi 17 août 2010

 

Cette semaine, je suis allé avec mon épouse, passer quelques jours chez mes amis Claude et Daniel qui habitent un charmant petit village du Jura <Condamine> qui se trouve à la frontière de la Saône et Loire, vers Savigny en Revermont et Lons le Saunier, une région que je connais bien, car j'ai passé toute mon enfance à Savigny en Revermont.

La Commune de Condamine compte aujourd'hui 236 habitants, qui travaillent la plupart sur Lons le Saunier et les environs ou profitent de la retraite au calme et la plupart des gens se connaissent.

La région est magnifique et paisible, pour vous la faire découvrir, elle se situe entre Louhans et Lons le Saunier et elle est constituée de vastes et splendides forêts, de petits étangs, de terres agricoles (céréale, maïs), de prairies et de pâturages, une région où côtoit le fromage de comté et la volaille de Bresse. Condamine est encore dans la plaine, juste avant les contreforts du Jura où cette fois-ci l'on trouve les forêts de sapins.

Daniel retraité fromager et licencié au club cyclos de l'Amicale Laïque Lédonienne, alors une excellente occasion de se dépenser sur les petites routes de cette belle région.

Avec Daniel le mardi après midi, nous quittons nos épouses, qui sont allé marcher et nous, nous allons retrouver sur une place de Lons le Saunier les cyclos du club Lédonien.

 

Route 6762

Départ de la maison

 

Route 6771

Et nous voilà parti pour rejoindre le groupe de son club

 

A Lons le Saunier, nous prenons la direction de St Didier, Larnaud, Fontainebrux avec une allure modérée, mais aux environs de Frangy en Bresse, l'allure est plus soutenue et nous traversons Saillenard, Beaurepaire, Savigny en revermont, Orbagna à des vitesses du Tour de France, ça ne rigole plus, enfin arrive la première côte de Rotalier, Augisey où je peux reprendre mon rythme, je grimpe pas trop mal, j'arrive 3ème au dessus de la côte d'Augisey qui fait 6 km. A Augisey nous attendons les retardataires, nous faisons le plein des bidons à la Fontaine et nous voilà reparti vers St Laurent la Roche à toute allure et dans la première petite bosse je n'arrive plus à suivre, je suis largué, aie ! j'ai oublié ma dose d'EPO, non je blague, la fatigue arrive suite à un rythme très soutenu, Daniel m'attend et nous prenons la direction du retour en traversant Géruge, Macornay, Chilly le Vignoble où nous prenons le temps de faire des photos, Frébuans, Courlaoux et retour à Condamine avec au compteur 96 km, une moyenne de 25 km/h et un dénivelé positif de 926 m.

J'ai passé un très bon après midi de vélo avec Daniel et ses amis du Club cyclos de l'Amicale Laïque Lédonienne, ils sont très sympas, mais roule très fort. Je leur fait un grand bonjour et j'espère les retrouver l'année prochaine pour la rando VTT <le Jura de haut en bas> une rando mythique qu'ils organisent.

 

P8170030

Daniel devant le village de Macornay

 

P8170032

Village de Macornay à côté de Lons le Saunier

 

P8170035

Dans le fond en haut, on aperçoit Montaigu, le village natal de Rouget de Lisle auteur de la Marseillaise, il passa son enfance à Montaigu 

 

P8170039

Très beau village de Chilly le Vignoble

 

P8170041

Nos deux pommes

 

P8170045

Deux chevaux dans une prairie

 

P8170048

Daniel avec son nouveau vélo 

 

Le lendemain mercredi 18, il fait un temps épouvantable, il pleut, alors nous décidons d'aller voir la Citadelle de Besançon (un chef d'oeuvre de Vauban), je ne l'avais jamais vu, je suis souvent passé à Besançon, sans vraiment m'y arrêter et ça sera chose faite. La visite se passe bien, malgré la pluie, il faut au moins une demi journée pour tout voir et suivre la visite guidée.

La Citadelle fut construite entre 1668 et 1711 et s'étend sur 11 hectares, elle surplombe de plus de 100 mètres la vieille ville de Besançon par un méandre du Doubs. La Citadelle a été remarquablement bien restaurée et aujourd'hui elle est un haut lieu culturel et touristique, qui vous convie à la rencontre de l'histoire et du vivant.



Citadelle-de-Besancon 6780

Entrée de la Citadelle de Besançon

 

Citadelle-de-Besancon 6810

Vue sur la ville de Besançon

 

Citadelle-de-Besancon 6812

La Citadelle

 

Citadelle-de-Besancon 6831

Eh oui, vous avez bien vu, une lionne

 

Citadelle-de-Besancon 6840

Son voisin

 

Citadelle-de-Besancon 6844

 

Citadelle-de-Besancon 6867

Vue de La Citadelle sur le Doubs

 

Citadelle-de-Besancon 6868

      Vue de La Citadelle sur le Doubs


Citadelle-de-Besancon 6877

Mes amis Claude et Daniel


Retour le soir, toujours avec la pluie et arrêt pour dîner au restaurant La Finette à Arbois, je vous le recommande, si vous avez l'occasion de passer dans cette région, spécialité la fondue au fromage de comté, un régal, nous dinons tellement bien que je m'inquiète pour le lendemain, car à 8h il y a au programme vélo avec le cousin Mick et ses copains et je sais que ça ne va pas être une balade touristique, des furieux sur un vélo. 

 

Jeudi 19 août

Après avoir bien mangé et bien bu la veille, le réveil est un peu dur, mais il faut remonter sur le vélo, une chance le beau temps est revenu. Le petit déjeuner est léger, une douche et c'est reparti à la rencontre du cousin et ses copains. Nous les retrouvons aux environs d'un petit village de Sagy <la Forêt> , le petit bonjour et nous reprenons la direction de Sagy, Flacey en Bresse, La Loge, Maynal et la Première montée, 6 km environ, je me fais plaisir, je monte bien, le repas d'hier soir est bien passé, la forme est toujours là, nous poursuivons sur Chanelet, l'Abergement de Rosey et de nouveau comme mardi nous retrouvons la côte d'Augisey, St Laurent la Roche et sa descente sur 5 km de lacets, qui fait la joie de mon cousin Mick, il s'éclate en descente, il va très vite avec beaucoup de talent, pour le suivre, il faut s'accrocher, arrivé à Vincelles la cadence est assez soutenu, 35 - 40 km/h jusqu'à Savigny en Revermont avec un petit raidar en arrivant dans le bourg, ensuite Les Sutils où habite mes cousins Pierre et Jacqueline, nous passons devant la maison en criant le petit bonjour habituel, les Chavannes, Ratte où nous abandonnons le cousin Mick et ses copains, qui rentrent sur Louhans, avec Daniel nous prenons le chemin du retour en passant par Le Fay, Saillenard, Beaurepaire en Bresse, de nouveau Savigny en Revermont et retour à Condamine.

Voilà le séjour vélo s'achève avec encore une bonne matinée de vélo et  au compteur 95 km, 25,79 km/h de moyenne et 1033 m de dénivelé positif.

 

 

 

P8190055

 

Moi, Mick (le descendeur), Yves, Georges (dit Yoyo), Bernard le plus fort et Daniel, tous des champions, une bande de copains qui s'entrainent  2 fois par semaine depuis environ 3 ans, ils sont devenus très fort et passe de très bon moment ensemble. Je leur fait un grand bonjour et leur dit à la prochaine avec grand plaisir.

 

Le séjour se termine par une bonne semaine passée ensemble et je remercie encore, mes amis, Claude et Daniel pour accueil et leur sens de l'amitié.

A bientôt.

 

 

Commenter cet article

Gerard 30/08/2010


Bonjour

Je découvre ton blog à travers celui de Brigitte :
http://multiactiv.over-blog.com/

Un question: il y a en France beaucoup de lieux qui portent le nom "Condamine". Même chez moi, dans la Drôme.
Je n'ai jamais réussi à trouver l'origine de ce nom et le pourquoi..
Est-ce que tu la connais ?
Gérard


La Bagnolaise 2014

Samedi 20 et dimanche 21 Septembre 2014

Cliquer ici

 

 

 

 

 

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog