Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GG et son Vélo

Gérardmer - Neufchâteau

14 Janvier 2012 , Rédigé par Gérard GIROUX Publié dans #Mon tour de France

Mon tour de France 2009 - 10ème étape

Samedi 8 août 2009

Gérardmer - Neufchâteau - 120 km

Je me réveille, après avoir passé une bonne nuit, un bon petit dégeuner et il faut reprendre la route vers Neufchâteau, je connais déja bien cette ville pour y avoir passé assez souvent pour aller sur Nancy et la Lorraine, mais le parcours depuis Gérardmer va être une première.

Au départ de Gérardmer le temps est très gris, il a changé depuis la veille, je n'ai toujours pas eu de pluie, mais je crois aujourd'hui, je vais y avoir droit, enfin je ne vais pas trop me plaindre, j'ai déja fait 1000 km et quand arrive le soir je suis de moins en moins fatigué, cela me rassure, je ne sais pas si vous vous rappelez, mais au début c'était une de mes angoisses.

Je quitte Gérardmer en direction d'Epinal, Vittel, je longe le lac, un passage au bord de l'eau très agréable, sur les bords du lac il y a des barques amarées qui demandent qu'à naviguer, je serais bien resté une journée de plus, mais j'ai établi un programme et je dois m'y tenir, réservation d'hôtel et il reste encore pas mal de kilomètres à faire et je me suis fixé cette première partie de ce tour de France en trois semaines. Trois semaines en hôtel et restaurant, cela fait une somme d'argent. Je joue bien un peu au loto, mais je n'ai toujours pas gagné, alors il faut encore que je fasse attention au budget de ne pas le faire trop explosé.

La route qui m'emmène  vers Epinal est magnifique, la végétation est très dense, il y a de bonnes petites côtes, mais sans difficuté. J'arrive à Epinal, une très belle ville qui est traversé par la Moselle, ses bords pour la promenade sont géniaux. Dans un carrefour, je ne sais pas ce que j'ai fait, mais je me trompe, alors je reviens en arrièrre pour retrouver ma route, mais j'ai cherché un moment. Après avoir fait quelques erreurs je retrouve ma route en direction de Dompaire. Pendant une vingtaine de kilomètres, je longe l'autoroute, je me retrouve souvent sur une piste qui ressemble à une piste cyclable, mais je pense qu'elle doit être destinée aux engins agricoles pour desservir leurs champs, les abords sont plutôt agricoles. Cette piste n'est pas très propre, il y a de la boue, du fumier, ça ne sent pas très bon, ce n'est pas le parfum des hêtres et des sapins du Ballon d'Alsace.

Le temps n'est toujours pas génial, je n'ai pas eu encore de pluie, mais de gros nuages noirs tournent et plus j'avance, je vais dans leur direction, à un moment, nous allons certainement nous rencontrer, ça ne presse pas, la pluie sur le dos, je n'aime pas trop.

Dans le début de l'après midi, j'arrive dans le village de Châtenois, que je connais bien pour y avoir eu des amis dans les années soixante dix. Il me reste plus que 17 km pour terminer cette étape à Neufchâteau.  A la sortie de Châtenois, une bonne petite côte m'amène sur un plateau où l'on retrouve une nature assez fournie en forêt et prairie. 

Arrivé à Neufchâteau je trouve facilement mon hôtel où Liliane m'attend déjà. A l'hôtel, je suis très surpris de l'accueil que l'on me fait, des gens dans l'entrée me posent des questions comme des journalistes, un Papy me dit qu'il a fait plusieurs fois le tour de France, il m'a dit son nom, que je n'ai d'ailleurs pas pu retenir et je n'ai pas osé le faire répéter. Les employés et les propriètaires de l'hôtel prennent en charge la sécurité de mon vélo et le  rentre dans un garage. Une chambre très simple, mais très confortable m'attend, ça change avec l'hôtel de Belfort. Une fois douché, je descend au bar de l'hôtel pour boire une bière que j'ai bien mérité, subitement un éclair et coup tonnerre surprend tout le monde dans le bar et une averse arrive avec des trombes d'eau, ouf, j'ai eu chaud, une demi heure de plus et je l'aurais pris sur le dos, en plus, il a plut pendant au moins une heure.

Bref, encore une belle journée de vélo, par un temps un peu gris par moment, mais l'essentiel, je n'ai pas pris l'eau sur le dos. Comme il pleut, nous ne pourrons pas faire la visite de la ville, mais on verra demain, car je vais prendre une journée de repos pour reprendre des forces pour terminer cette première partie de mon tour de France.

Le lendemain, nous allons en voiture avec mon épouse Liliane faire la visite de Nancy où nous déjeunons dans le centre ville, je me suis offert une magistrale choucroute royal, un régal. Nous avons visité la magnifique place Stanislas. Sur le retour nous visitons la ville de Toul et le centre ville de Neufchâteau.

La prochaine étape lundi m'emménera à Verdun dans la Meuse.

 

P8080232

Je n'ai pas fait de photos sur ma route, comme le temps était très incertain, alors j'ai fait avancé le vélo au plus vite pour éviter la pluie et mon initiative m'a donné raison, donc la première photo que j'ai prise, c'est à l'entrée de Neufchâteau.

P8090252

L'hôtel le Rialto avec au dessus de l'entrée, le pont du même nom qui rappelle Venise. Pour la petite histoire, l'hôtel ne s'est pas toujours appelé de ce nom, c'est un ancien propriètaire Italien qui avait la nostalgie de son pays. Si vous passez un jour par Neufchâteau et que vous avez envie de faire une halte à Neufchâteau, je vous le recommande, car ce sont des gens très sympas, accueillant et aussi une très bonne table.

P8090253

 

P8090233

La place Stanislas à Nancy

P8090234

 

P8090235

 

P8090236

 

P8090239

 

P8090251

Un rond point avec ses parapluies dans la ville de Toul, j'ai trouvé sympa


 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article