Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GG et son Vélo

Le cyclisme, sa sécurité, ses droits et ses devoirs

29 Juin 2017 , Rédigé par GG et son vélo Publié dans #Divers, #Vélo route

La raison de cet article aujourd'hui, sur la sécurité, les droits et devoirs du cycliste, c'est que je viens d'être victime d'une chute de vélo suite à un chien en divagation, ce qui m'a valu une luxation de l'épaule au stade 2.  Chaque semaine, dans les journaux, sur les réseaux sociaux, nous apprenons qu'un cycliste est encore décédé suite à des chauffards qui croient encore que la route leur appartient. Beaucoup d'usagers de la route ne connaissent pas notre fonctionnement de rouler et ne voient pas les risques qu'ils peuvent entrainer. Je ne mets pas tout le monde dans le même panier, heureusement une majorité  nous respecte et je les en remercie, mais une minorité est très dangereuse et les conséquences sont souvent graves.

En 2009 et en 2010, j'ai fait le tour de France seul sur mon vélo. 3500 kilomètres au total pendant 6 semaines et sur 2 années. Un très beau voyage et que vous pouvez encore trouver sur les pages de mon blog. Ça été une belle expérience, qui m'a permis aussi de voir le danger d'un cycliste sur les routes et dans le flot de la circulation des villes. 

Nous nous faisons souvent engueulé à tort, poussé vers le fossé et je ne parle pas des queues de poisson volontaires. Nous sommes souvent victime d'accident très grave, un accrochage avec un véhicule se solde  souvent à l'hôpital ou au cimetière. Certains automobilistes nous frôlent de très près et n'ont pas conscience du danger qu'ils peuvent entraîner. Nous avons souvent le reproche que l'on n'est pas assez à droite, mais la partie de droite de chaussée n' est pas souvent nettoyé, on y trouve pleins de gravillons, boulons, cailloux, verre cassé de bouteille que les gens jettent, on y trouve de tout et sans oublier que nous sommes souvent obligés de faire des écarts à cause d'une chaussée très mal entretenue, les plaques d'égouts qui ne sont pas au niveau de la route, les trous et j'en passe. Les pouvoirs publics ont complètement abandonnés l'entretien des chaussées. Si nous sommes trop à droite, les voitures ne ralentissent pas et nous font un appel d'air et  d'aspiration qui peut entrainer une chute ou une perte de trajectoire. Alors lorsqu'on roule un peu moins sur notre droite, les véhicules qui arrivent par derrière sont obligés de ralentir. Un véhicule qui double un cycliste, sans respecter les 1,50 m et qui ne ralentit pas est un danger. Des pistes cyclables seraient bien, à condition qu'elles soient entretenues, pour celles que l'on connait, il faut avoir un vtt pour rouler dessus.

En groupe, nous avons le droit de rouler deux par deux sans dépasser l'axe médiant de la chaussée, afin de limiter la file qui serait trop importante et permettre à l'automobiliste de doubler sur une plus courte distance. Mais encore trop de cyclistes roulent au milieu de la route et cela agace les automobilistes. En groupe, il faut rouler par deux, mais pas trois de front.

Le danger pour un cycliste le plus souvent, c'est quand il roule seul et qu'il est percuté par l'arrière. Depuis quelques années les accidents ont augmenté à cause des smartphones, ce n'est pas le fait de téléphoner, mais de faire des SMS et de regarder ses mails. 

Quand on roule seul, le conseil que je peux donner, c'est d'être très visible, avoir des vêtements clairs, il y a encore trop de cyclistes qui roulent avec des vêtements foncés. D'avoir un feux arrière très puissant, même de jour, ce qui permet  d'être vu de loin et de respecter au maximum le code de la route.

Lorsque un automobiliste est obligé de ralentir ou d'attendre quelques secondes pour nous doubler, nous entendons souvent nous dire, que l'on se balade et lui qu'il travaille. Je pense que si nous nous baladons à vélo, nous participons aussi à l'économie de la France et que nous permettons à beaucoup de personnes d'avoir un emploi. Quand on voit le prix des vélos qui valent presque le prix d'une voiture, les accessoires, les vêtements, l'économie du tourisme, hôtel, restaurant, nous permettons en nous baladant de faire travailler beaucoup de personnes. Il faut voir l'engouement chaque année pour le Tour de France, les organisations, comme l'ardéchoise, le Roc d'Azur qui assure une économie local très importante. 

Mais parfois nous avons aussi des responsabilités. La route appartient à tout le monde et nous devons la partager ensemble et dans le respect de chacun. Certains cyclistes aussi, ne font pas toujours attention et prennent des risques importants. Il faut savoir que les cyclistes non respectueux sont soumis aussi aux mêmes règles de circulation que les autres conducteurs et sont passibles des mêmes amendes et sanctions que les automobilistes, les mêmes amendes et peines d'emprisonnement prévus par le code de la route. Pour certaines infractions, les cyclistes peuvent faire l'objet d'une suspension du permis de conduire, voir d'une annulation. La perte de points sur le permis n'est pas applicable pour le cycliste. 

En 2016 sur les routes françaises, 162 cyclistes sont décédés suite à un accident de la circulation, alors soyons respectueux des autres, ayons un comportement exemplaire sur la route afin de partager la route ensemble. Soyons très prudents et visible le plus possible afin de pouvoir continuer à vivre encore longtemps notre passion en toute sérénité. Bonne route à tous.

Le cyclisme, sa sécurité, ses droits et ses devoirs

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

l'ange blanc 30/06/2017 00:08

Désolé d'apprendre cette chute qui t'occasionne de plus une blessure sérieuse et handicapante pour un bon moment. Ton article est parfait et sans polémique, sans colère tu expliques bien nos devoirs et nos droits et le malaise qui règne depuis quelques temps entre les cyclistes et les autres usagers de la route. Bon rétablissement GG.

GG 30/06/2017 16:21

Salut Gil, merci pour tes compliments. La route devient dangereuse, l'automobiliste qui ne fait pas de vélo a du mal à comprendre nos problématiques. Et en plus les chiens s'y mettent. Je devais faire cet été la route des Grandes Alpes, ça va certainement être reporté à l'année prochaine. A bientôt